TEMOIGNAGE

" Praticien de massage depuis quelques années, je me suis intéressé à différentes techniques d'approche corporelles. Comme beaucoup de personnes initiées aux massages, j'ai mis en place un protocole personnel, une alliance de diverses techniques afin de proposer un soin complet et agréable à vivre.

Je viens ici témoigner de l'expérience que je viens de faire en recevant un soin '' Massage aux Couteaux '' dont l'origine est situé sur l'ïle de Taiwan, avec Florence Carnot au Centre Floressence de Bannalec en Bretagne. C'est tout simplement étonnant et inattendu, la résonance des couteaux qui viennent frapper les lignes de méridiens, et les différentes parties du corps imprime une vibration puissante et profonde, sensation unique jamais rencontrée dans d'autres techniques.

De lourdes tensions du dos et des jambes se sont envolées et j'ai pu ressentir à la fois une redynamisation complète et un bien être globale qui s'est poursuivi sur plusieurs jours . Je recommande vivement ce soin trés original et efficace. "

Franck AUBERT

" Je m’appelle N…, j’ai rencontré Florence, il y a maintenant 3 ans. En octobre 2012, on m’a diagnostiquée un cancer du sein, j’étais désespérée car qui sommes nous face à ce grand mal auquel nous ne connaissons rien et surtout auquel on pense ne jamais être confrontée. Je me suis faite opérée en novembre, opération qui ne s’est pas très bien passée puisqu’on a découvert que j’étais allergique au bleu de méthylène, ma tension est descendue très bas et les médecins ont été obligés de me réanimer ; J’ai d’ailleurs été transférée à Bodelio car à la clinique du Ter, ils ne sont pas équipés pour les soins de réanimation.. Ma tumeur est restée en « culture » pendant 3 semaines, et c’est durant cette période que je suis venue voir Florence. Elle m’a dit que tout allait bien, que j’aurais certainement de la radiothérapie mais pas de chimio. Le matin de mon rendez vous avec l’oncologue, je suis allée voir mon médecin traitant pour savoir quelle serait la décision de l’oncologue, et on m’a confirmée que j’aurais le droit à la chimio, je suis ressortie du cabinet complétement anéantie, et j’ai appelé Florence qui m’a reconfirmée que pour elle, il n’y aurait pas de chimio. J’étais perdue : qui croire le médecin ou une énergéticienne ? A mon arrivée chez l’oncologue, je lui ai dit « je sais que je vais avoir le droit au gros traitement » et je me suis mise à pleurer, elle m’a regardée, surprise, et m’a dit « non, pour vous ce sera la radiothérapie » ; j’étais super contente, je n’étais pas guérie mais j’avais déjà fait un pas pour l’être dans ma tête surtout. J’ai bien sûr appelé Florence, qui n’a pas parue surprise puisque pour elle c’était évident.

Depuis, je vais voir Florence régulièrement ; après les rayons bien sûr pour que je ne sois pas brulée, et à chaque fois que j’ai rendez vous pour une mammographie de contrôle ; elle est devenue indispensable pour moi et le sera aussi pour beaucoup d’autres. Un grand merci à toi Florence. "

" J'ai de sérieux problèmes articulaires qui me font souffrir sans fin. J'ai un tempérament sportif et dynamique et ces problèmes articulaires me limitent dans mes mouvements et l'impossibilité de me dépenser comme j'en ressens le besoin est cause de frustations et d'angoisse.

Le Koumashi m'a tout de suite attirée car c'est un travail sur l'énergie. Dès le première séance j'ai ressenti un mieux être qui m'a convaincue d'opter pour un package de 10 séances à raison d'une séance par semaine. A partir de la quatrième séance les progrès étaient tangibles. Je me sentais plus légère, plus calme, mes articulations étaient dénouées et surtout les douleurs disparaissaient.

Je recommande vivement cette pratique qui dénoue les blocages énergétiques et émotionnels. "

Annie

" Le KOUMASHI, une bonne leçon pour apprendre à sortir des idées toutes faites que l'on s'impose dans l'ignorance...Si déjà les mots massages aux couteaux surprennent un peu dès le départ, mon imagination ayant quelques difficultés à voir de la douceur dans les couteaux, m'imaginer en plus les couteaux sur la peau nue, refroidi encore plus. Car si je me dirige vers les massages c'est pour y trouver un soulagement et surtout m'accorder un peu de douceur et de bien être.

Mais il suffit de se renseigner le plus tôt possible, au lieu de laisser son imagination vagabonder, pour se sentir tout de suite rassuré, non seulement nous gardons nos vêtements mais il y a en plus une couverture qui nous recouvre. De plus notre charmante thérapeute nous donne toutes les explications que nous souhaitons. La curiosité est à son comble...surtout en voyant les couteaux.! L'important est de rester en pleine confiance dans le savoir du thérapeute et de sa volonté de cœur de nous apporter plus de bien être.

Pas de doute, la couverture me rassure, une couche de plus entre les couteaux et moi. La thérapeute me conseille de la prévenir à la moindre sensation désagréable..le massage peut commencer : je vais de découverte en découverte, de surprise en surprise, les couteaux résonnent de façon différente selon les endroits de mon corps, mais le métal par lui même ne fait pas mal, ce sont, les résonances, les vibrations des lames qui attirent mon attention car elles révèlent les tensions et les blocages dans mon corps. Curieusement, là ou c'est le plus bloqué je ressens la fermeté des lames et parfois même leur froideur, mais au bout d'un moment ces endroits sont amenés à lâcher et je finis même par lâcher en conscience, comme ci ça savait que c'était possible à l'intérieur de moi, une envie de me libérer, de me délester s'impose à moi naturellement. Au moment ou je lâche, je sens les couteaux danser sur mon corps, oui, il s'agit bien de cela, les couteaux dansent à des rythmes différents selon les endroits du corps tendus ou relâchés.

Le corps est parcourus de vibrations diverses et c'est la détente absolue qui se propage dans tout le corps.

Ce qui est surprenant également, c'est que lorsque les couteaux rencontrent une zone ou l'énergie est bloquée et que parfois cela devient plus sensible pour moi, la thérapeute le sens avant même que je lui partage ou que je sursaute, car en fait, naturellement les couteaux sont attirés par ces zones et leur rythme change, il ralentit et parfois même les couteaux s'arrêtent et sont remplacés par un massage délicat de la main du thérapeute et reprennent ensuite. Choses curieuses aussi, des visions, des flashs, des bruits se présentent furtivement et en échangeant avec la thérapeute je découvre qu'elle a vu et ressenti la même chose sur moi avec souvent même plus de précision... une mémoire enfouie qui remonte à la surface et qui se libère.

Très souvent aussi je vois des filaments qui s’échappent de mon corps et deviennent dorés en s'envolant. Après deux , trois séances cela se fait en pleine conscience dans le ressenti que je suis vraiment entrain de lâcher quelque chose, de me libérer, de me délester. A la 1ère séance j'ai ressenti l'énergie couler davantage dans ma jambe atrophiée, au fur et à mesure des séances je sens la vie revenir dans cette jambe, je marche un peu plus aisément. A la 5è séance, je ne sens plus les couteaux, seulement leurs vibrations, et je vibre avec eux, un délice, un moment de pur bonheur à s'accorder! S'aimer c'est aussi faire le choix de s'accorder cela. Je m'en remercie.

Et toute ma gratitude à Florence qui nous apporte une autre possibilité de nous soigner."

Michelle

" Tout a commencé par un simple rhume… qui ne m’a plus quitté, et qui est devenu chronique. Je me suis tout d’abord soigné comme à mon habitude: les plantes mais cela n’a pas fonctionné. Je me suis résigné à aller consulter. J’ai mangé du médicament….rien à faire. Retour chez le médecin : radio, IRM. Le nez était encombré de kystes. Impossible de respirer, maux de tête, fatigue, etc…le quotidien devenait intolérable.

J’ai bien évidemment essayé l’homéopathie, les huiles essentielles, l’acupuncture.. pas de changement… et les semaines passaient.

J’ai pensé alors, dans un sursaut d’évidence, retourner voir Florence, que j’avais vu une première fois quelques années auparavant. Il a fallu une seule séance pour régler "ce froid intérieur" et faire disparaitre tous mes symptômes !!! … après des mois d’épuisement. Voilà, j’ai pu à nouveau respirer et retrouver la liberté d’être… "

Bruno